Mentions légales

Le site internet du Centre de recherches sur le Japon est hébergé par :
l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales
190-198 avenue de France, 75244 Paris 13
Téléphone : +33 (0)1 49 54 25 25

  • Directeur de la publication : Pierre-Cyrille Hautcœur, président de l'EHESS
  • Conception et réalisation
    • Sur le toit (graphisme et développement)
    • Frédéric Hebert, Service Communication de l'EHESS
    • DISITEC
  • Directeur de la rédaction : Guillaume Carré
  • Responsable éditorial : Yasuko D'Hulst
  • Webmestre : Yasuko D'Hulst

Propriété intellectuelle

L’ensemble de ce site relève de la législation française et internationale sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Les contenus figurant sur les pages de ce site (textes, photographies, images, documents) sont la propriété exclusive de l’EHESS. Tous les droits de reproduction et de diffusion sont réservés.

Toute reproduction, totale ou partielle, et toute représentation du contenu substantiel de ce site, d’un ou de plusieurs de ses composants, par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse du directeur de la publication, est interdite, et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.

La reproduction de tout ou partie de ce site sur un support papier à usage privé est autorisée conformément à l’article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle.

Les marques présentes sur ce site ainsi que les logos correspondants sont des marques déposées. Toute représentation, reproduction, exploitation partielle ou totale de ces marques ou de ces logos est donc prohibée au sens de l’article L713-2 du Code la propriété intellectuelle.

EHESS
CNRS
UMR 8173 Chine Corée Japon

flux rss  Actualités

Confucianism in Modern Japan

Conference - Jeudi 18 mai 2017 - 11:00Conférence de Takahiro NAKAJIMA, Professeur à l’Université de Tôkyô, professeur invité à l'EHESS en mai 2017, dans le cadre du séminaire collectif du Centre de recherches sur le Japon.In the process of modernization in Japan, Confucianism played an important role to educate modern intellectuals. Mishima Chūshū was a founder of Nishōgakusha, in which Confucianism mainly based upon modern Yōmeigaku as well as modern law influenced by French law were taught. It was not an institute of traditional Confucian education, but a modern institute for modern scholarship. Natsume Sōseki who was one of the alumni of Nishōgakusha and became the first national novelist in modern Japan was deeply influenced by Mishima and his teaching of Confucianism. Nakae Chōmin who was a representative Yōmeigaku scholar and a translator of Jean-Jacques Rousseau was also impacted by Mishima. By focusing on the influence to students such as Sōseki and Chōmin, I would like to figure out the overlook of Confucian Education at Nishōgakusha and put it in a wider context of Meiji Education. Then I turn to think of philosophy of Mishima himself, especially focusing on his “doctrine of the unification of moral righteousness and profit” 義利合一論, which supported Japanese capitalism from the ideological point of view in tandem with Shibusawa Eiichi. As a conclusion, I would like to sketch one aspect of Confucian education in Modern Japan not as a simple reactionary conservatism, but as a modern device of Japanese modernity.

Lire la suite

Plus d'actualités

CRJ-EHESS 

54 boulevard Raspail 75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 09

105 boulevard Raspail 75006 Paris 
Tél. : +33 (0)1 53 10 54 07