Membres | Membres statutaires

Guillaume Carré

Maître de conférences HDR EHESS
Institution(s) de rattachement : CNRS
Laboratoire(s) de rattachement : UMIFRE 19 / Maison franco-japonaise
  • Chercheur du Bureau français -Institut français de recherche sur le Japon de la Maison franco-japonaise, UMIFRE 19, MEAE-CNRS, en délégation CNRS 
  • Chercheur associé (gairai kenkyûin) au Musée National d'Histoire et de Folklore de Sakura

Coordonnées professionnelles

CRJ-EHESS

54 boulevard Raspail 75006 Paris

carre[at]ehess.fr

Page personnelle

C.V.

  • Maîtrise de langue japonaise - INALCO, 1994
  • Licence de langue japonaise - INALCO, 1992
  • Licence d’histoire - Université Panthéon-Sorbonne (Paris I), 1990

Thèse

  • Doctorat en études japonaises, spécialité histoire du Japon (mention : félicitations à l’unanimité) - Institut des Langues et Civilisations Orientales (INALCO). «Les Ishiguro : une dynastie de grands marchands provinciaux dans le Japon d'Ancien Régime (1580-1720), 2000

Habilitation à diriger des recherches

  • HDR en Lettres et Sciences humaines - Université Paris Diderot (Paris VII). « Le Japon et la formation de l'Asie Orientale prémoderne (16e-17e) : histoire urbaine, histoire économique, histoire comparées », 2016.

Bourses

  • 1998-2000 : Boursier du Ministère français des affaires étrangères - Université de Tokyo, histoire du Japon, troisième cycle
  • 1996-1998 : Boursier du Ministère japonais de l’éducation - Université de Tokyo, histoire du Japon, troisième cycle
  • 1994-1995 : Coopérant au Japon - Maison Franco-Japonaise, Tokyo.
  • 1992-1993 : Boursier du Ministère japonais de l’éducation - Université de Kanazawa, histoire du Japon, premier cycle 

Animation de recherche

  • 2008-2010 : Programme de recherche franco-japonais « Recherches sur les relations franco-japonaises à la fin du shogunat et au début de l’ère Meiji » - Financement : CNRS (France), JSPS (Japon)
  • 2007-2011 : Programme de recherche japonais « TRAD 3 » (recherches comparées sur les villes traditionnelles), Université de Tokyo - Financement : Ministère de l’éducation nationale et de la recherche japonais
  • 2003-2005 : Programme de recherche japonais « TRAD 2 » (recherches comparées sur les villes traditionnelles), Université de Tokyo - Financement : Ministère de l’éducation nationale et de la recherche japonais

 

Enseignement

  • 2012-2017 : Chargée de cours, histoire du Japon niveau Licence - Université Paris Diderot (Paris VII), département LCAO.
  • 2009-2010 : Chargée de cours, histoire du Japon niveau Licence - Université Paris Diderot (Paris VII), département LCAO.
  • 2000-2005 : Chargée de cours, histoire du Japon niveau Licence - Université Paris Diderot (Paris VII), département LCAO.
  • 2000-2002 : Chargée de cours, histoire du Japon niveau Licence - Université Paris Diderot (Paris VII), département LCAO.

Direction de thèse de doctorat

  • Depuis 2017 : Co-direction de Dandan Li (EPHE) : « Les pirates et les seig,eurs des provinces du sud-ouest du Japon au XVIe siècle : entre  la piraterie et le commerce exterieur »
  • Depuis 2016 : Direction d'Akane Nishii (EHESS) : « Le commerce des objets d'art japonais à partir de Yokohama à la fin de l'époque d'Edo et durant l'ère Meiji »
  • Depuis 2014 : Co-direction de Damien Peladan (ParisVII Diderot) : « Pirateries et ciculations en Asie Orientale au XIVe-XVe siècles »

 

Recherches

Thèmes de recherche

  • Histoire économique et sociale du Japon prémoderne (16e -17e siècles)
  • Histoire urbaine du Japon prémoderne
  • Histoire du commerce
  • Histoire monétaire et des métaux
  • Les invasions de la Corée par Toyotomi Hideyoshi (1592-1598)

Projets de recherche 

  • Le Japon et la naissance de l'Asie Orientale prémoderne (XVIe-XVIIe siècles) : une formalisation de l'évolution des orientations scientifiques vers une ouverture toujours plus large sur l'Asie Orientale, notamment le rôle du Japon dans la déstabilisation, au 16e siècle, de l'ordre international bâti par l'Empire Ming, en s'intéressant tout particulièrement au cas de la Corée. Approfondissement des réflexions sur l'usage des métaux précieux, l'histoire monétaire de l'archipel japonais et sur la fondation du régime des Tokugawa pour envisager l'histoire du Japon à des échelles qui dépassent l'écriture d'un point de vue strictement nationale, établir des connexions, des croisements, des comparaisons avec des régimes politiques, et les sociétés des pays voisins, eux aussi affectés à la même époque par de profondes transformations.  
  • L'administration des cités japonaises des Tokugawa : en particulier les officiers bourgeois (machiyakunin), les personnages situés à l'interface entre la population des quartiers de marchands et d'artisans, et l'autorité guerrière. Ces personnages ont fait l'objet de nombreuses études d'ordre institutionnel, mais bien des points demeurent à éclaircir sur leurs fonctions et leur statut social dans la société citadine. La recherche sur ces représentants officiels de la bourgeoisie devrait éclairer les différents ordres de valeur qui régissaient cette dernière et les réputations en son sein, au-delà de la primauté de la puissance économique.
  • Le développement et les transformations de milieux marchands au 17e siècle : Il s'agit de déterminer comment sont apparus de nouveaux types de commerçants, se sont constitués les réseaux, imposées de nouvelles pratiques, et quelles ont été les particularités de l'attitude du pouvoir guerrier face à cet essor des activités marchandes ( lors de la grande période de croissance économique du début du shogounat des Tokugawa) .

 

Publications

Directions d’ouvrages

  • Guillaume Carré, François-Joseph Ruggiu, Norié Takazawa et Nobuyuki Yoshida (ed.), Dentô toshi wo hikaku suru : Iida to sharuruviru 『伝統都市を比較する—飯田とシャルルヴィル・別冊都市史研究』(Comparer les villes traditionnelles : Iida et Charleville), Tokyo, Yamakawa shuppansha, Tokyo, 2011, 267 p.
  • Guillaume Carré, Anne Bouchy et François Lachaud (ed.), Légitimités, légitimations : la construction de l’autorité au Japon, Études thématiques 16, EFEO, Paris, 2006, 317 p.

Chapitres d'ouvrages collectifs

  • « Féodalités maritimes : le Japon médiéval et la mer (XIe-XVIe siècles) », in Michel Balard (ed.), The Sea in History vol. II, The Medieval World, Londres, Boydell & Brewer, 2017.
  • « What Status for Service to the Lord? The Clerks at the Mint and General Warehouse of Kanazawa », in Juan-Carlos Garavaglia, Michael J. Braddick, Christian Lamouroux (ed.), Serve the Power(s), Serve the State. America and Eurasia, Cambridge, Cambridge scholars publishing, 2016.
  • « La description des dirigeants japonais de la fin du XVIe siècle dans les récits d'un captif coréen : le Kangyangnok de Kang Hang » in Japon Pluriel 9, actes du 9e colloque de la Société française des études japonaises, Éditions Philippe Picquier, Arles, 2014, 9 p.
  • 「飯田とシャルルヴィルを比較する—問題、提案、展望」(Comparer Iida et Charleville : problématiques, propositions, perspectives), in 高澤紀恵、吉田伸之、フランソワ=ジョゼフ・ルッジウ、ギヨーム・カレ編、『伝統都市を比較する—飯田とシャルルヴィル・別冊都市史研究』、山川出版社, (Norié Takazawa, Nobuyuki Yoshida, François-Joseph Ruggiu, Guillaume Carré (éd.), Comparer les villes traditionnelles : Iida et Charleville, Histoire urbaine numéro spéciale, Tokyo, Yamakawa shuppansha), 2011, pp. 183-198. [en japonais],  pp. 17-34. [en français] 
  • (Avec Jean Esmein, François Mace et Pierre Souyri) « L'époque prémoderne », 494 p., in  Francine Hérail, L'Histoire du Japon : des origines à nos jours, Paris, Hermann, 2010, 1400 p. 
  • (Avec Christian Lamouroux et Zeynep Yildirim) « Crises monétaires et unification politique des territoires », in La monnaie dévoilée par ses crises, vol. 1 : Crises monétaires d'hier et d'aujourd'hui, sous la direction de Bruno Théret. Paris, Éditions de l’EHESS, 2008, pp. 165-169. 
  • « Stratagèmes monétaires : les crises du numéraire en métal précieux dans le Japon du xviiie siècle », in La monnaie dévoilée par ses crises, vol. 1 : Crises monétaires d'hier et d'aujourd'hui, sous la direction de Bruno Théret. Paris, Éditions de l’EHESS, 2008, pp. 233-264.
  • (Avec Jean Andreau, Jean-Michel Carrié et Christian Lamouroux) « La fiduciarité des monnaies métalliques : une comparaison historique », in La monnaie dévoilée par ses crises, vol. 1 : Crises monétaires d'hier et d'aujourd'hui, sous la direction de Bruno Théret. Paris, Éditions de l’EHESS, 2008, pp. 265-303.
  • « Les dettes d'un régime. Le legs financier de la période d'Edo et son règlement par les gouvernements japonais de Meiji », in La dette publique dansl'histoire, actes des journées du Centre de recherches historiques, Comité pour l'histoire économique et financière de la France, Paris, 2006, 30 p.
  • « Aux marges de la ville : faubourgs, parcs et résidence secondaires dans le Japon de l'époque d'Edo», A. Berque, PH. Bonnin, C. Ghorra-Gobin (éd.), in  La ville insoutenable, Belin, Paris, 2006, 11 p.
  • « Un monopole peut-il être légitime », in Anne Bouchy, Guillaume Carré et François Lachaud (ed.), Légitimités, légitimations : la construction de l’autorité au Japon, Études thématiques 16, EFEO, Paris, 2006, 317 p.
  •  « Yaku no shûen. Kanazawa ginza to shohô o-dozô no jûgyôin ni tsuite »「役の周縁・金沢銀座と諸方御土蔵の従業員について」 ( Aux marges du service : les employés de la Guilde de l’argent et du Magasin général à Kanazawa), in ) Inoue Tôru, Tsukada Takashi (éd.), Higashi Ajia kinsei toshi ni okeru shakaiteki ketsugô『東アジア近世都市における社会的結合』(Sociabilités des villes prémodernes d’Asie orientale), Seibundô, Ôsaka, 2005, 31 p. [en japonais]
  • « Quelques réflexions sur la fiduciarité des monnaies métalliques à l’époqued’Edo », in Japon pluriel 5, actes du 5e colloque de la Société française des études japonaises, Éditions Philippe Picquier, Arles, 2004, 11 p.
  • « Les révolutions de l'époque pré-moderne », l'Etat du Japon, J.F. Sabouret (dir.), La découverte, Paris, 1995, 6 p. [Reprint 2004]

Revues avec comité de lecture

  • « La gloire d'un marchand : Enomoto Yazaemon, négociant en sel dans le Japon du 17e siècle », Extrême-Orient Extrême-Occident, 2017, 24 p. https://www.cairn.info/revue-extreme-orient-extreme-occident-2017-1-page-13.htm
  • « Introduction : "Penser les statuts sociaux du Japon prémoderne (XVIe-XIXe siècles) », Histoire, Economie & Société, n° 2, 2017, pp. 4-29
  • « Rekishi nohikaku, apurôchi no kôsa, gainen no saikentô » 「歴史の比較・アプローチの交差・概念の再検討」(« La comparaison en histoire : croiser les approches, réexaminer les concepts»), in Shisô 『思想』, 2014年8月 , n° 1084, pp. p-28.
  • « Japon : au nom du nom », in Infléxions n°27 « L'honneur », LA documentation françasie, 2014, pp. 47-59.
  • « Contes d’argent et de cendres – L’argent entre Japon et Corée au XVIe siècle », Cipango, n°17, Année 2010, 2012, p. 11-61
  • « Les marges statutaires dans le Japon prémoderne : enjeux et débats »,Annales. Histoire, Sciences sociales, n° 4-2011, Dossier « Les statuts sociaux au Japon (XVIIe-XIXe siècle) », Paris, Éditions de l’EHESS, 2011, p. 955-976.
  • « D’une histoire en marge à l’histoire des marges : Les études urbaines sur la période prémoderne (XVIe - XIXe siècles) au Japon », Histoire urbaine, n°29, décembre 2010, Dossier « Edo au XIXe siècle, espace et sociétés », Marne la Vallée, Société Française d’Histoire Urbaine, 22 p.
  • « Par delà le premier ancêtre – Les généalogies truquées dans le Japon prémoderne (XVIe – XIXe siècles) », Extrême-Orient, Extrême-Occident, n°32,Saint-Denis, Presses Universitaires de Vincennes, octobre 2010, 27 p.
  • (En collaboration avec Christian Lamouroux) « Faux produits et marchandises contrefaites dans la Chine et le Japon prémodernes – Règlementations, corps de métiers et contraintes éthiques », Extrême-Orient, Extrême-Occident, n°32,Saint-Denis, Presses Universitaires de Vincennes, octobre 2010, 47 p.
  • « Par delà le premier ancêtre : les généalogies truquées dans le Japon prémoderne (XVIe-XIXe siècles), Extrême-Orient Extrême-Occident, n°32, 2010, pp. 61-87.
  • « Fêtes et logiques territoriales dans les quartiers d’Edo au XIXe siècle»,Annales HSS, EHESS, Paris, sept-oct 2003, 21 p.
  • « Kinsei shoki no ryûtsû tenkan to toiya – kanazawa wo jirei to shite » (« A wholesaler at turning point : the case of the Ishiguro house of Kanazawa during the early Edo period »),『年報都市史研究 11 Nenpô Toshishi-kenkyû n°11』(The Urban History Annual), Yamakawa Shuppansha, Tokyo, 2003, 13 p. [en japonais]
  • « La conquête de la monnaie. Pouvoir et sapèques de cuivre au début de la période prémoderne», EBISU, n°28, Maison Franco-Japonaise, Tokyo, 2002, 22 p.
  • « Une crise de subsistance dans une ville seigneuriale japonaise au XIXème siècle: Étude d'après les notes journalières de Hishiya Hikoji pour l'année Tenpô 8 (1837) », Bulletin de l'École Française d'Extrême-Orient, EFEO, Paris, n°84, 1997, 34 p. Lire l’article
  • « Les communautés bourgeoises au début de l'époque d'Edo », CIPANGO, INALCO, Paris, 1995, 40 p.

Traductions

  • (Avec Yannick Bardy) Morishita Tôru, « Le Japon prémoderne : une société de statuts », Reflexion sur quatres décennies de débats, Histoire, Economie & Société n°2, 2017, p.30-45.
  • Toshiyuki Morishima, « Une comparaison des politiques de conservation et de mise en valeur du patrimoine industriel de la modernisation au Japon », Entreprises et histoire
    2017/2 (n° 87), Dossier « Le patrimoine industriel », Paris, Éditions Eska, 2017, p. 51-68.  https://www.cairn.info/revue-entreprises-et-histoire-2017-2.htm
  • Morishita Tôru, « Les guerriers et leurs domestiques dans la ville seigneuriale de Hagi » Annales. Histoire, Sciences sociales, n° 4-2011, Dossier « Les statuts sociaux au Japon (XVIIe-XIXe siècle) », Paris, Éditions de l’EHESS, 2011, p. 977-1004.
  • Yoshida Nobuyuki, « Espace urbain et corporatios : Les associations de coiffeurs dans le Japon d’Edo », Annales. Histoire, Sciences sociales, n° 4-2011, Dossier « Les statuts sociaux au Japon (XVIIe-XIXe siècle) », Paris, Éditions de l’EHESS, 2011, p. 1005-1027.
  • Yoshida Yuriko, « Artistes ou marginaux ? : Les sarasa de Shinano »,Annales. Histoire, Sciences sociales, n° 4-2011, Dossier « Les statuts sociaux au Japon (XVIIe-XIXe siècle) », Paris, Éditions de l’EHESS, 2011, p. 1029-1052.
  • (Avec Hiromi Itô-Bergerot), Tsukada Takashi, « Les religieux mendiants d’Osaka durant la période prémoderne », Annales. Histoire, Sciences sociales, n° 4-2011, Dossier « Les statuts sociaux au Japon (XVIIe-XIXe siècle) », Paris, Éditions de l’EHESS, 2011, p. 1053-1077.
  • (Avec Yannick Bardy), Nobuyuki Yoshida, « Problématiques pour une histoire comparée des villes traditionnelles », 高澤紀恵、吉田伸之、フランソワ=ジョゼフ・ルッジウ、ギヨーム・カレ編 『伝統都市を比較する—飯田とシャルルヴィル・別冊都市史研究』、山川出版社 (Comparer les villes traditionnelles :Iida et Charleville, Histoire urbaine numéro spéciale), François-Joseph Ruggiu, Guillaume Carré, Norié Takazawa, Nobuyuki Yoshida (éd.), Tokyo, Yamakawa shuppansha, 2011,  pp. 45-54.
  • Iwabuchi Reiji, « Un guerrier dans la ville. Obligations de service et sorties d’un samouraï en poste à Edo au XIXe siècles », Histoire urbaine, n°29, décembre 2010, Dossier « Edo au XIXe siècle, espace et sociétés », p. 27-66.
  • (Avec Kazuko Nakayama) Yokoyama Yuriko, « Coiffeurs et coiffeuses d’Edo et de Tokyo », Histoire urbaine, n°29, décembre 2010, Dossier « Edo au XIXe siècle, espace et sociétés », p. 67-98.
  • (Avec Kazuko Nakayama) Yoshida Nobuyuki, « Edo au fil de l’eau », Histoire urbaine, n°29, décembre 2010, Dossier « Edo au XIXe siècle, espace et sociétés », p. 99-128.

Articles de vulgarisation

  • (avec Mathieu Mariolle et Bufisegno) L'empereur Meiji (bande dessinée), Paris, Glénat, 2017, 50 p.
  • « Le Japon à la fin d'Edo, la mue d'une monde flottant » , Dossiers de l'Art, n°222 HOKUSAI, 2014, pp.. 26-33.
  • « Seppuku : la mort sur ordre », in Le Japon : des samouraïs à Fukushima, Colllectif, Paris, Librairie Arthème Fayard, Collection Pluriel, 2011, pp. 99-110.
  • « Deux cent ans de fermeture? » in Le Japon : des samouraïs à Fukushima, Colllectif, Paris, Librairie Arthème Fayard, Collection Pluriel, 2011, pp. 227-241.
  • « Le Japon prémoderne, une exception ? », Grands Dossiers des Sciences Humaines n°24 – L’histoire des autres mondes, sept / oct / nov 2011, p. 64-65. (Entretien avec Guillaume Carré propos recueillis par Laurent Testot)
  • « Seppuku : la mort sur ordre », L’histoire, Numéro spécial « Guerre de sécession : la deuxième naissance des États-Unis », février 2011, p. 84-89.
  • « Deux cents ans de fermeture ? », L’histoire, n° 333, juillet 2008, p. 46-53.

En cours de publications

  • Avant la tempête : La Corée face à la menace japonaise 1530-1590, Institut d'Etudes Coréennes du Collège de France.
  • En gardant les moutons. Témoignages sur le Japon d'un captif coréeen, Edition et traduction commentée de l'oeuvre de Kang Hang, parution prévue en edition bilingue (chinois classique/ français), Les Belles Lettres.

 

Médias 

Document(s) à télécharger

EHESS
CNRS
UMR 8173 Chine Corée Japon

flux rss  Actualités

EnviroTech Histories of Modern East Asia

Journée(s) d'étude - Jeudi 14 juin 2018 - 09:30Workshop international organisé par Aleksandra Kobiljski (CRJ-CCJ/EHESS) et Delphine Spicq (CECMC-CCJ/EHESS) en collaboration avec Sara Pritchard (Co (...)

Lire la suite

Japan’s Modern Castles: Reclaiming the Past and Proclaiming the Future

Conférence - Mercredi 13 juin 2018 - 11:00Le Centre de recherches sur le Japon accueillera Ran Zwigenberg, Professeur à l’Université de Pennsylvania State, pour une conférence exceptionnelle intit (...)

Lire la suite

Minakai: An Ōmi Merchant’s Emporium at the Nexus of Imperial Asia and Immigrant America

Séance spéciale de séminaire - Jeudi 07 juin 2018 - 11:00Conférence de UCHIDA Jun, Professeure à l’Université de Stanford, professeure invitée à l'EHESS en juin 2018, dans le cadre du séminaire co (...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRJ-EHESS
54 boulevard Raspail 75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 51

Bibliothèque
105 boulevard Raspail 75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 53 10 54 07