Membres | Membres statutaires

Arnaud Nanta

Chargé de recherche CNRS
Institution(s) de rattachement : CNRS
Laboratoire(s) de rattachement : UMIFRE 19 / Maison franco-japonaise

Coordonnées professionnelles

nanta[at]ehess.fr

Thèmes de recherche

Histoire de l'archéologie, de l'anthropologie et des études historiques au Japon, 19e - 21e siècles
 

Cette recherche, menée dans le cadre de l'histoire des sciences, tentera d'éclairer la genèse et les discours scientifiques de ce champ du savoir, dans le Japon du 19e au 21e siècles. Ces disciplines seront aussi étudiées en accordant une attention aux relations entre science et politique, afin de réfléchir à leur rôle dans le processus de construction de l'identité nationale. En effet, au Japon comme en Europe occidentale de cette époque, l'archéologie, l'anthropologie et l'histoire participèrent au processus de formation de l'État-nation dans le dernier tiers du 19e siècle, légitimant en outre l'effort colonial qui allait être mené au même moment. Les continuités et les ruptures avec les pratiques savantes de l'époque d'Edo sont aujourd'hui en débat.

Colonisation et savoirs coloniaux japonais en Corée
 

À l'âge de l'impérialisme, le Japon participe au partage du globe en zones d'influence, contrôlées par les Puissances, en annexant des pays et régions limitrophes de l'archipel. Cette recherche, s'appuyant sur une étude du fait colonial japonais notamment en Asie du Nord-Est, sans oublier Taiwan, portera sur les savoirs coloniaux japonais en Corée en situation coloniale. Intéressés très tôt par l'histoire de la péninsule, selon une approche tant philologique qu'archéologique, par l'étude du fait social, via la sociologie et l'anthropologie (notamment religieuse), et par la linguistique, les universitaires japonais œuvrèrent dès le temps du protectorat (1905-1910), pour ensuite intégrer des institutions de recherche entre 1916 et 1924. On mobilisera aussi l'historiographie sud-coréenne qui, au côté des travaux historiens japonais, s'est largement penchée sur ce pan de la période coloniale.
 

C. V. abrégé

Docteur en histoire, chargé de recherche première classe au CNRS, « Histoire moderne et contemporaine de l’Asie de l’Est et du Sud-Est » en section 33 (Mondes modernes et contemporains), qualifié aux sections 15 et 22 du CNU.

Actuellement rattaché à l’UMIFRE 19- Institut française de recherche sur le Japon, Maison franco-japonaise (Tôkyô), septembre 2012 Page personnelle

  • Postdoctorat Lavoisier (MAEDI) à l'université de Tôkyô, 2004-2005
  • Chercheur invité à l'université Nihon, à Tôkyô, mai - juin 2009
  • Professeur invité à l’université Seijô, à Tôkyô, & financement JSPS, octobre 2007 - mars 2008
  • Lauréat du 23e Prix Shibusawa-Claudel, 2006

Thèse :« Débats sur les origines du peuplement de l’archipel japonais dans l’anthropologie et l’archéologie (décennie 1870 – décennie 1990) » (direction : Claude Liauzu, Paris 7 GHSS, & Annick Horiuchi, Paris 7 LCAO), III vol. + annexes, université Paris 7, GHSS, mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité. 2005.
 

Publications

1. Histoire de l’anthropologie et de l’archéologie

Articles en revue

« L'organisation de l'archéologie antique en Corée coloniale (1902-1940) : du terrain aux musées coloniaux », Ebisu, 52, 2015 : 117-154 / http://ebisu.revues.org/1635

Compte-rendu de Sakano Tōru, Fīrudo wāku no sengo-shi (L’histoire de l’après-guerre au travers des enquêtes de terrain), Ebisu52, 2015, 337-341 / http://ebisu.revues.org/1747

« L’archéologie coloniale en Corée japonaise : institutions, terrains et enjeux, 1905-1937 », Les nouvelles de l’archéologie, n°126, 2011, p. 33-37

« Reconstruire une identité nationale : Les études d’anthropologie physique dans le Japon post-colonial (1945- 2000) », Cipango, n°17, 2010, p. 151-183(version française remaniée de l’article paru dans Social Science Japan Journal en 2008)

« Comprendre l’affaire de falsification d’outils paléolithiques au Japon de 2000. Histoire de l’archéologie paléolithique et de l’homme fossile au Japon », Extrême-Orient Extrême-Occident, n°32, 2010, p. 193-220 / http://extremeorient.revues.org/118

« Torii Ryûzô : discours et terrains d’un anthropologue et archéologue japonais du début du XXe siècle », Bulletins et Mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris, 2010 (22), p. 24-37 DOI 10.1007/s13219-010-0005-z

Compte-rendu de : Archéologie et patrimoine au Japon (Jean-Paul Demoule et Pierre François Souyri dir., Paris, 2008), Social Science Japan Journal, Oxford University, 12-2, 2009, p. 297-301. [En anglais.]

« Paul Broca no keishitsu jinruigaku no zentei : seiji(sei) no kyohi to hen.isetsu no hitei » (Les présupposés de l’anthropologie physique de Paul Broca : le rejet du politique et le refus du transformisme), Jinbun gakuhô, Université de Kyôto, n°97, août 2008, p. 75-94 [en japonais]

« Kiyono Kenji (1885-1955): archeologia preistorica, razziologia ed etnogenesi. Percorsi di un antropologo fisico nel Giappone imperiale », Contemporanea. Rivista di storia di storia dell'800 e del 900, Bologne, XI-2, aprile 2008, p. 173-194 [en italien, traduit par la revue]

« Physical Anthropology and the Reconstruction of Japanese Identity in Postcolonial Japan », Social Science Japan Journal, Oxford University, vol. 11, no1, été 2008, p.  29-47, réf : doi: 10.1093/ssjj/jyn019 [en anglais] Lire l’article

« De l’importance des savoirs coloniaux à l’ère des impérialismes », Ebisu, , n°37, 2007, p. 99-114 Lire l’article

« Les expositions coloniales et la hiérarchie des peuples dans le Japon moderne », Ebisu, n°37, 2007, p. 3-17 Lire l’article

Compte-rendu : « Sakano Tôru cho, Teikoku Nippon to jinruigakusha 1884-1952 nen » (L'empire japonais et les anthropologues, 1884-1952, de Sakano Tôru), Kagakushi kenkyû (Revue d'histoire de la chimie), 2007, vol. 34-3 (120), p. 160-164.

« 1917-1920 nen, Ôsaka de no kôkogaku hakkutsu to kigen ronsô » (1917-1920 : les fouilles archéologiques à Ôsaka et le débat sur les origines), Seibutsugaku shi kenkyû (Revue d’histoire de la biologie), première partie : n°77, hiver 2006, p. 95-110 ; deuxième partie : n°78, été 2007, p. 1-17 [en japonais]

« L’altérité aïnoue dans le Japon moderne (années 1880-1900) », Annales HSS, janvier-février 2006, p. 247-273

« Anthropologie, archéologie et identité au Japon (décennies 1870-1990) », Bulletin de la Société française pour l'histoire des sciences de l'Homme, n°27, automne-hiver 2004, p. 102-109

« Débats autour des fouilles archéologiques à Ôsaka, 1917-1920 », Ebisu, n°32, octobre 2004, p. 25-63

« Meiji-ki no jinruigaku ni okeru ainu no toraekata to nihon kokumin-kan (1884-1906) » (Les Ainous et la nation dans l’anthropologie japonaise de Meiji (1884-1906) ), Seibutsugaku shi kenkyû, n°72, 2003, p. 73-95. [en japonais]

« Koropokgrus, Aïnous, Japonais, aux origines du peuplement de l’archipel. Débat chez les anthropologues, 1884-1913 », Ebisu, n°30, août 2003, p. 123-154

Ouvrages et chapitres d'ouvrages 

En co-direction avec C. Marquet et L. Nespoulous, Patrimonialisation et Identités en Asie OrientaleEbisu, 52, 2015 / http://ebisu.revues.org/1569

« The Anthropological Society of Tokyo and the Ainu. Racial Classifications, Prehistory, and National Identity (1880-1910) », in N. Bancel et al. (eds.), The Invention of Race: Scientific and Popular Representations, Routledge, 2014, p. 158-169. (éd. fr. La Découverte, 2014)

« The Japanese Colonial Historiography in Korea (1905-1945) », in Rosa Caroli & Pierre François Souyri (dir.), History at Stake in East Asia, Libreria Editrice Cafoscarina, Venezia, 2012, p. 83-105

« Nihon Teikoku no keishitsu jinruigaku o toinaosu. Kiyono kenji no Nihon minzoku konketsu-ron » (L’anthropologie physique de l’Empire du Grand Japon en question. Les Japonais comme peuple métis chez Kiyono Kenji), in Sakano Tôru et Sin Ch’ang-gǒn (dir.), Teikoku no shikaku / shikaku (Le regard / les angles morts de l’Empire), Seikyû-sha, Tôkyô, 2010, chap. 2, p. 53-79 [en japonais]

« Kiyono Kenji : anthropologie physique et débats sur la "race japonaise" à l'époque de l'empire colonial (1920-1945) »,in Carole Reynaud-Paligot (dir.), Les hommes sont-ils tous égaux ? Histoire comparée des pensées raciales. 1860-1930, IHA de Paris, Oldenbourg Verlag, München, 2009, p. 43-58.

« Dainiji sekai taisengo Furansu ni okeru jinruigaku-shi no keitô to giron » (Les débats et courants en histoire de l’anthropologie en France depuis la Seconde guerre mondiale), in Uesugi Tomiyuki et Oikawa Yôhei (dir.), Rekishi to shite no jinruigaku – minzokugaku – minzokugaku (L’anthropologie, l’ethnologie et les études du folklore comme Histoire), université Seijô, Tôkyô, 2009, 162 p., p. 21-30, p. 99-100, p. 113-115, p. 129-134, p. 152-161 [en japonais]

« Colonial Expositions and Ethnic Hierarchies in Modern Japan », in N. Bancel et al. (eds.), Human Zoos. Science and Spectacle in the Age of Colonial Empire, Liverpool University Press, 2008, p. 248-258 ; trad. fr. La Découverte 2011, trad. all. GMBH 2013"

« Quelles ruptures et quelles continuités ? Le cas de la pratique ethnographique chez les savants japonais du milieu de l’ère Meiji », in Arnaud Brotons et Christian Galan (dir.), Japon Pluriel 7, Philippe Picquier, Paris, 2007, p. 123-130

« Savoirs et colonies : l’archéologie et l’anthropologie japonaises en Corée », in Jean-Jacques Tschudin et Claude Hamon (dir.), La société japonaise devant la montée du militarisme, Philippe Picquier, Paris, 2007, p. 21-31

2. Études sur les rapports entre histoire, politique et société

Articles en revue

 « Jean Ray ou un regard français sur la politique extérieure du Japon dans les années 1920-1940 », Ebisu, 51, 2014, URL : http://ebisu.revues.org/1409

avec Laurent Nespoulous, « Territorial Claims. Putting and End to Historical or Geographical Legitimation », Japan Spotlight, Japan Economical Foundation, mai-juin 2013, no189, p. 48-51

« Les débats au XXe siècle sur la légalité de l’annexion de la Corée par le Japon : histoire et légitimité », Cipango, n°19, 2012, p. 75-110.

« Shokuminchi-shugi no rekishi to “kioku” tôsô » (Histoire de la colonisation et guerres de “mémoires”), Kan, Fujiwara shoten, 2012, n° 49, p. 246-269

« L’arrière-plan idéologique de la réforme scolaire au Japon », Revue française de pédagogie, n°165, 2008, p. 105-115

« Pour réintégrer le Japon au sein de l’histoire mondiale : histoire de la colonisation et guerres de mémoire », Cipango, n° 15, 2008, p. 35-64 Lire l’article

« Le succès de L’Armée de l’Empereur : un symptôme », Cipango, n°15, 2008, p. 7-33 Lire l'article

« Les manuels scolaires, entre histoire et mémoire », Textes et documents pour la classe, n°960, 15 septembre 2008, p. 18-19

« Le débat sur l’enseignement de l’histoire au Japon », Matériaux pour l’histoire de notre temps, n°88, 2007, p. 13-19

« Kiǒk chǒnjaeng gwa singminji pǒmjwe » (Guerres des mémoires et crimes coloniaux », Tongbug’a yǒksa jaedan news, Northeast Asian History Foundation, Séoul, septembre 2007, p. 6-7 [en coréen, traduit par la fondation]

« La mémoire de la guerre et de la colonisation au Japon »,Regards sur l’actualité, novembre 2006, p. 47-54

« Histoire et mémoire dans le Japon d’après-guerre », Études, octobre 2005, p. 297-307

« La Négation des chambres à gaz et l’antisémitisme au Japon », Ebisu, n°29, 2003-1, p. 167-185

« L'Actualité du révisionnisme historique (3) », Ebisu, n°28, 2002-7, p. 185-195

« L'Actualité du révisionnisme historique (2) », Ebisu, n°27, 2002-1, p. 129-138

« L'Actualité du révisionnisme historique au Japon », Ebisu, n°26, 2001-7, p. 127-153

Ouvrages et chapitres d’ouvrage

En co-direction avec Laurent Nespoulous, Le fait colonial I : L'Asie du Nord-Est coloniale : années 1880 - 1920, Cipango, n°18, 2011 (2013), 310 p. ; Le fait colonial II : Les débats du temps post-colonial, des années 1950 à nos jours, Cipango, no19, 2012 (2013), 284 p.

« La décolonisation japonaise (1945-1949) », in Jean Fremigacci, Daniel Lefeuvre & Marc Michel (dir.), Démontages d'empires, Riveneuve, Paris, 2013, p. 257-283

Entrée « Japon (discrimination et ségrégation) », in Pierre-André Taguieff (dir.), Dictionnaire historique et critique du racisme, Puf, Paris, 2013, p. 912-915

avec Alain Delissen (EHESS), « Sociétés et possessions coloniales japonaises (fin xixe à mi-xxe siècles) », in Dominique Barjot et Jacques Frémeaux (dir.), Les sociétés coloniales à l’âge des empires des années 1850 aux années 1950, Armand Colin, Paris, 384 p., p. 173-182

« L’effondrement de l’empire colonial japonais », in Pierre Brocheux (dir.), Les décolonisations au XXe siècle. La fin des empires européens et japonais, Armand Colin, Paris, 2012, 336 p., p. 23-32

notices « Le "Pavillon anthropologique" à l'exposition d'Ôsaka (1903) », « L'Exposition de Corée (1929) », Catalogue d'exposition « L'Invention du sauvage — Exhibitions », Musée du Quai Branly, Arles, Actes Sud, 2011

avec Sébastien Lechevalier (EHESS), « Quel système éducatif dans un monde néolibéral », in Sébastien Lechevalier, La grande transformation du capitalisme japonais, Presses de SciencesPo, Paris, 2011, p. 239-262, (trad. angl., Routledge, 2014).

« Japon : tensions autour du passé », in Christian Delacroix, François Dosse, Patrick Garcia et Nicolas Offenstadt (dir.), Historiographies. Concepts et débats, Gallimard, Paris, 2 vols., vol. 2, 2010, p. 1081-1089 

« P’ǔrangsǔ ǔi singminjihwa yǒksa, kaegwan gwa donghyang » (Une histoire de la colonisation française, panorama et tendances), Tongbug’a yǒksa jaedan (dir.), Kǔndae yǒlgang ǔi singminji t’ongch’i wa kungmin t’onghap (Les politiques coloniales des puissances et les unifications nationales à l’époque moderne), Northeast Asia History Foundation, Séoul, 2010, p. 60-83 [Traduit vers le coréen]

« Le Japon face à son passé colonial », in Olivier Dard et Daniel Lefeuvre (dir.), L’Europe face à son passé colonial, Riveneuve, Paris, 2008, p. 129-146 Lire l'article

« Japon : les historiens contre l’État », in Alain Brossat et Pierre Bayard (dir.), Dénis de l’histoire. Europe et Extrême-Orient au XXe siècle, Laurence Teper, Paris, 2008, p. 197-211

" Débats et enjeux autour des manuels scolaires », in Jean-Marie Bouissou (dir.), Le Japon contemporain, Fayard, Paris, 2007, 618 p., p. 209-213

« Passé, légitimité et figure impériale dans le Japon moderne et contemporain », in Jean-François Sabouret (dir.), La dynamique du Japon, Saint-Simon, Paris, 2005, 431 p., p. 273-278
 

3. Traductions

Ouvrages

Takahashi Tetsuya, Morts pour l’empereur. La question du Yasukuni (titre original : Yasukuni mondai), préface par Stéphane Audoin-Rouzeau, Les Belles Lettres, Paris, xxii + 170 pages, 2012

Articles ou chapitres d’ouvrage

interview et trad. de Takahashi Tetsuya, « Le trou de mémoire des nationalistes », L’Histoire, 2015, 413 : 126-129

avec Laurent Nespoulous & Anne Kerlan : Misawa Mamie, « Aliénation ou acculturation coloniale ? Taiwan et l''énigme" d'un succès : le festival du Film japonais de Taipei (1960) », Cipango, no19, 2012 (2013), p. 13-54

Sakano Tôru, « Taiwan dans les expositions coloniales japonaises », Catalogue d'exposition « L'Invention du sauvage — Exhibitions », Musée du Quai Branly, Arles, Actes Sud, 2011

Takahashi Tetsuya, « Les militaires coréens de l’armée japonaise et les crimes de guerre », Cipango, n°15, 2008, p. 79-99

Takahashi Tetsuya, « La question du sanctuaire Yasukuni »,in Pierre Bayard et Alain Brossat (dir.), Dénis de l’histoire. Europe et Extrême-Orient au XXe siècle, Laurence Teper, Paris, 2008, p. 313-332

Takahashi Tetsuya, « Le sanctuaire Yasukuni ou la mémoire sélective du Japon », Le Monde diplomatique, n°636, mars 2007, p. 20-21

Ukigaya Sachiyo, « Les expositions hygiénistes, les modèles anatomiques et les marionnettes réalistes », Ebisu, n°34, 2005-8, p. 3-37 (dont présentation)

Kinoshita Naoyuki, « La mémoire de la guerre précédente dans la dernière guerre », Ebisu, n°30, 2003-8, p. 55-70
 

Autres activités

Interventions dans des séminaires et des colloques

7 juillet 2015,  « Physical anthropology in Colonial Korea: Science and the Colonial Order », International Conference on the History of Science in East Asia, EHESS, Paris

29 novembre 2014, « Shokuminchi Chôsen ni okeru kôkogaku katsudô to hantô kodaishi kijutsu » (L’activité archéologique et l’écriture de l’histoire antique en Corée coloniale), colloque international « Teikoku o chôsa suru » (Enquêtes sur l’empire japonais), univ. Nihon, Tokyo 

EHESS
CNRS
UMR 8173 Chine Corée Japon

flux rss  Actualités

Industry and the City in Europe and Japan

Journée(s) d'étude - Mardi 07 juin 2016 - 10:00

This workshop seeks to explore industry's interface with the urban fabric in a comparative perspective. The goal is to bring together emerging research on Japanese urban industrial cities with research results on their counterparts in France and England.

(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRJ-EHESS 

190-198 avenue de France 75013 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 09

105 boulevard Raspail 75006 Paris 
Tél. : +33 (0)1 53 10 54 07