Publications

理想の住まい

理想の住まい

隠遁から殺風景へ

オギュスタン ベルク
Histoire des techniques

Histoire des techniques

Mondes, sociétés, cultures (XVIe-XVIIIe siècle)

 Collectif
La pensée paysagère

La pensée paysagère

Augustin Berque
Leçons de l'expérience japonaise

Leçons de l'expérience japonaise

Vers une autre politique économique ?

Sébastien Lechevalier , Brieuc Monfort
日本資本主義の大転換

日本資本主義の大転換

セバスチャン ルシュヴァリエ
La liberté dans l'évolution

La liberté dans l'évolution

Suivi de "La Mésologie d'Imanishi" par Augustin Berque

Kinji Imanishi
近代化への挑戦

近代化への挑戦

ベイルートのアメリカン大学と京都の同志社

アレクサンドラ M コビルスキ
Le lien au lieu

Le lien au lieu

Actes de la chaire de mésologie de l’Université de Corse

Augustin Berque
L’invention de la race

L’invention de la race

Des représentations scientifiques aux exhibitions populaires

Contribution de Arnaud Nanta
The Invention of Race

The Invention of Race

Scientific and Popular Representations

Contribution de Arnaud Nanta
Monde(s) histoire espaces relations

Monde(s) histoire espaces relations

Philanthropies transnationales

Novembre 2014, n° n° 6

Sous la direction de Thomas David, Tournès Ludovic
HOKUSAI

HOKUSAI

Dossier de l'Art

Octobre 2014, n° 222

Sous la direction de
L'honneur

L'honneur

Inflexions - civils et militaires : pouvoir dire

2014, n° 27

Sous la direction de
交差する日本近世史――日仏の対話から

交差する日本近世史――日仏の対話から

思想

août 2014, n° 1084

Sous la direction de
Vocabulaire de la spatialité japonaise

Vocabulaire de la spatialité japonaise

Préface de Augustin Berque , Collectif 
De chose en fait

De chose en fait

la question du milieu

Ebisu

Printemps-été 2013, n° 49

Sous la direction de Augustin Berque
Démontage d’Empires

Démontage d’Empires

Contributeur : Arnaud Nanta
Dictionnaire historique et critique du racisme

Dictionnaire historique et critique du racisme

Contributeur : Arnaud Nanta
Kami Ways in Nationalist Territory

Kami Ways in Nationalist Territory

Shinto Studies in Prewar Japan and the West

Contributeur : Jean-Pierre Berthon
Le Japon et le fait colonial II

Le Japon et le fait colonial II

Les débats du temps post-colonial, des années 1950 à nos jours

Cipango

Sous la direction de Arnaud Nanta, Laurent Nespoulous
Morts pour l’empereur

Morts pour l’empereur

La question du Yasukuni

Tetsuya Takahashi
Le Japon et le fait colonial I

Le Japon et le fait colonial I

L’Asie du Nord-Est coloniale – Années 1880-1920

Cipango

Sous la direction de Laurent Nespoulous, Arnaud Nanta
History at stake in East Asia, Scaforina

History at stake in East Asia, Scaforina

Contributeur : Arnaud Nanta
Catastrophes du 11 mars 2011, désastre de Fukushima

Catastrophes du 11 mars 2011, désastre de Fukushima

fractures et émergences

Ebisu

Printemps-été 2012, n° 47

Sous la direction de Augustin Berque
La péninsule retrouvée

La péninsule retrouvée

quand le Japon réintègre la Corée dans sa vision de l’histoire

Cipango

Sous la direction de Jean-Michel Butel, Laurent Nespoulous
L’Histoire du Japon

L’Histoire du Japon

des origines à nos jours

Guillaume Carré , Jean Esmein , François Mace , Pierre Souyri
Les statuts sociaux au Japon

Les statuts sociaux au Japon

Annales. Histoire, Sciences Sociales

Sous la direction de Guillaume Carré
Comparer les villes traditionnelles

Comparer les villes traditionnelles

Iida et Charleville

Toshishi kenkyû

Nobuyuki Yoshida , Norie Takazawa , François-Joseph Ruggiu , Gillaume Carré
Le Japon

Le Japon

des samouraïs à Fukushima

Guillaume Carré , Philippe Pons , Lionel Babicz , Sébastion Lechevalier
Fûdo,

Fûdo

le milieu humain

Tetsurô Watsuji , Commenté et traduit par Augustin Berque
Okinawa 1930

Okinawa 1930

Notes ethnographiques de Charles Haguenauer

Édité et commenté par Patrick Beillevaire
Histoire de l'habitat idéal

Histoire de l'habitat idéal

De l'Orient vers l'Occident

Augustin Berque
Milieu et identité humaine

Milieu et identité humaine

Notes pour un dépassement de la modernité

Augustin Berque
EHESS
CNRS
UMR 8173 Chine Corée Japon

flux rss  Actualités

Le marché japonais à l’épreuve de la spéculation

Conference - Jeudi 02 mars 2017 - 11:00Cléa PATIN, Maître de conférence à l’Université Jean Moulin -Lyon 3, donnera une conférence dans le séminaire collectif du Centre Japon le 2 mars 2017.Le rôle très actif des Japonais sur le marché de l’art international dans la seconde moitié des années 1980 a fait couler beaucoup d’encre, tant dans la presse nationale et étrangère, que les magazines spécialisés. Aux États-Unis et en Europe surtout, les Japonais ont été accusés de s’approprier de manière indue les « trésors » des pays occidentaux. Certes, le marché de l’art, dominé par les acheteurs nippons, a fourni un exemple très pur des phénomènes d’enchaînement des records, dans un objectif de rendement à court terme. De nouveaux opérateurs issus des milieux d’affaires et de la finance, rassurés par la publicité des prix en ventes publiques, stimulés par la liquidité potentielle des biens d’art et grisés par leur pouvoir d’achat, ont alors commencé à acquérir des œuvres en masse à New York, Londres ou Paris, avec le soutien de leurs mar­chands. Parallèlement, d’autres acheteurs – surtout de grands entrepre­neurs – ont aussi caressé des idéaux qui transcendaient leur sens des affaires. Heureux et fiers de pouvoir enfin posséder des chefs-d’œuvre internationalement reconnus, ils ont cherché à ouvrir leurs collections, à faire venir au Japon des tableaux dont beaucoup n’avaient vu que des reproductions, à diffuser l’art au sein de la société. La bulle a-t-elle donc mis en place des forces profondes, le Japon souhaitant agir dans le concert des nations sur la scène artistique mondialisée ? Les Japonais de l’époque ont-ils véritablement assumé une ambition de dominer le mar­ché international ? Quelles ont été les conséquences de l’éclatement de la bulle sur le quotidien des galeries et les mentalités ?Si à l’époque la presse occidentale était particulièrement critique et acerbe, il ressort aujourd’hui que c’est bel et bien le Japon, victime d’asymétries informationnelles très fortes avec les vendeurs occidentaux, qui est sorti grand perdant de cette période d’emballement. Aussi conjoncturelle soit-elle, la parenthèse de la bulle spéculative a imprimé dans l’inconscient collectif un profond traumatisme, qui n’a pas fini de han­ter les acteurs du marché de l’art. Nous verrons d’abord que les années 1987-1989, ont vu s’opérer un élargissement spectaculaire du marché. Grisés par leurs succès financiers, des spéculateurs ont dès lors perçu dans l’investissement artistique un moyen de diversifier leur acti­vité, de contourner les restrictions tardives imposées par les autorités sur les autres marchés, voire de mener quelques opérations peu licites à des fins de refinancement ou d’évasion fiscale. Malgré un léger décalage sur le marché de l’art, tous ont cependant été rattrapés par la récession au début des années 1990, qui a engendré faillites et scan­dales en chaîne, ainsi qu’un reflux massif des œuvres.

Lire la suite

Plus d'actualités

CRJ-EHESS 

190-198 avenue de France 75013 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 09

105 boulevard Raspail 75006 Paris 
Tél. : +33 (0)1 53 10 54 07