Membres | Membres associés

Ekaterina K. Simonova-Gudzenko

Professeur Université d’État de Moscou

Directrice du département d’histoire et de culture du Japon, Institut d’études asiatiques et africaines

Coordonnées professionnelles

Institut d’Études asiatiques et africaines, Université d’État de Moscou
Département d’histoire et de culture du Japon
Mokhovaya 11, 125009 Moscou, Russie

simonova[at]iaas.msu.ru

Domaine de recherche

  • Cartographie ancienne et médiévale

  • Géographie historique

  • Shintô et mythologie

  • Tradition généalogique dans la culture Japonaise

Principales publications

Livres

  • Istoriya drevnei I srednevekovoi Yaponii // History of Ancient and Medieval Japan. Moscow,  MGIMO, 1989. 100 pp.

  • Istoriya Yaponii s drevneishih vremen do 1868 goda //History of Japan from Ancient Time to 1868. ed. Jukov A.E. Moscow, 1998, pp. 152-154, 175-273, 366-376 (history from IX to XV cent.).

  • Sinto. Put yaponskih bogov // Shinto. The Way of the Gods. ed. Ermakova L.M., Komarovskii G.E., Meshcheryakov A.N. SPb, Giperion, 2002. vol.1. pp. 60-69, 70-87. vol.2 pp.71-100, 101-127, 226-239.

  • Iaponiia VII-IX vekov. Formi opisaniya prostranstva i ih istoricheskaya interpretaciya // Le Japon VII-IX siècles. Les descriptions de l’espace et leur interprétation historique.) Moscou, Vostok-Zapad, 2005. 287 p.

Articles

  • Opit rekonstrukcii drevneishih sloev yaponskogo mifa na osnove copostavleniya « Nihon shoki » i « Kojiki » // The Experience of Reconstructing Ancient Japanese myth on the Basis of Comparing "Kojiki" and Nihon shoki. Voprosi istorii literatur Vostoka // Problems of the History of Oriental Literature. Moscow, IVAN, 1979, pp.123-157.

  • Mifologiya ainov // Ainu mythology. Mifi narodov mira  // Myths of the World. Moscow, Sovetskaya enciklopediya, 1980, vol.1.

  • 16 statei po yaponskoi mifologii// 16 articles on Japanese Mythology. Mifi narodov mira  // Myths of the World. Moscow, Sovetskaya enciklopediya, 1980, vol.1, 1982, vol.2.

  • Metodika razlicheniya legendarno-mifologicheskoi i realno-istoricheskoi chastei genealogicheskogo dreva na materiale yaponskoi hroniki “Kojiki” // Matematika v izuchenii srednevekovih povestvovatelnih istochnikov // M., Nauka, 1986, pp. 31-48. (co-author D.V. Deopik)

  • Yaponskaya nacionalnaya istoriografiya o rekonstrukcii yaponskogo mifa // Reconstruction of Japanese Myth in Japanese Historiography.) Vostochnaya literatura drevnosti i srednevekov’ya v zarubejnih issledovaniyah 70-h godov // Ancient and Medieval Oriental Literature in Foreign Research in 70-s.)  М, INION, 1982, pp.119-130.

  • O poyavlenii bogini Amaterasu v yaponskom panteone // The Incoming of Amaterasu Goddess in Japanese Mythological Pantheon. Yaponiya. Ideologiya, kultura, literatura // Japan. Ideology, Culture, Literature. Moscow, Nauka, 1989, pp.106-115.

  • Nekotorie aspekti politicheskoi kulturi Yaponii //Aspects of Japanese political culture. Politicheskaya kultura stran Azii I Afriki // Political culture of Asian and African Countries. M, MGIMO, 1996, pp. 77-90.

  • The Poetical Anthology “Manyoshu” – a Different Approach to Historical Reconstruction. Vestnik Moskovskogo Universiteta. Seria 13. Vostokovedenie // Moscow University Journal. Series 13. Oriental Studies. 2001, №1, pp.56-60.

  • Osobennosti vospriyatiya prostranstva v epohu «Man’yoshu» // Ideas of Space in the Age of «Man’yoshu». Istoriya i kultura Yaponii // History and Culture of Japan. M., IVRAN, Kraft +, 2001, pp.103-118.

  • Metodika uporyadochennogo spiska na primere sozdaniya Bazi Dannih geograficheskih ob’ektov srednevekovoi Yaponii po pismennim istochnikam VIII v. // An Example of Constructing Data Base of Geographical Objects Mentioned in Early Japanese Written Sources. Methods of Regulating List.Vestnik Moskovskogo Universiteta. Seria 13. Vostokovedenie // Moscow University Journal. Series 13. Oriental Studies) 2002, №1, pp.40-55. (co-author V.V.Jdanov)

  • Orientacionnaya sistema v Yaponii VII-X vv. Na primere pervogo territorialno-administrativnogo deleniya // Orientation System in Japan VII-X cent. Analysis of the First Territorial Devision. Put kisti i mecha // The Way of Brush and Sword. 2002, n°4. pp.20-25.

  • «Vech » v imenah yaponskih bogov // The “Thing” [mono] in the Names of Kami. Vech v yaponskoi kulture // The “Thing” in Japanese Culture. M., Vostochnaya literatura, 2003, pp.16-27.

  • Geograficheskaya opredelennost v hudojestvennoi tradicii srednevekovoi Yaponii // Geographical Determination in Japanese Medieval Tradition.Chelovek i priroda v srednevekovoi kulture Vostoka // Man and Nature in the Oriental Spiritual Culture. M., Kraft+, 2003, pp.563-573.

  • Shoki chusei-no nihon to roshiya-ni okeru chiriteki kukan-no hyosho (Japan and Russia geographical images in early middle ages.) Bukyo bunka kenkujo kiyo. Rukoku daigaku. N.42, 2003, pp.1-10.

  • Ainu.// World myths and religions. M.: RGGU, 2004. p.167-171.

  • Dictionnaire des sources du Japon classique. Paris: College de France, Institut des Hautes Etudes Japonaises, 2006. P.84, 112-113, 125, 147, 169, 251, 283-284, 360, 380.

  • O formirovanii sakralnogo prostranstva na yaponskom arhipelage // Construction of sacral space on the Japanese islands. Tri chetverti veka.D.V.Deopik druzya I ucheniki. // Three quarters of a century. D.V.Deopik his friends and decsiples. M.: Pamyatniki istoricheskoi misli, 2007. P. 250-264.

EHESS
CNRS
UMR 8173 Chine Corée Japon

flux rss  Actualités

Collections et commerce de l’art à l’ère Meiji (1868-1912)

Journée(s) d'étude - Vendredi 10 mars 2017 - 09:30Journée d’étude organisée par le Centre de recherches sur le Japon (EHESS-UMR 8173) avec la collaboration du Musée Guimet.RésuméPendant l’ère Meiji, la perception des arts du Japon, anciens et contemporains, en Occident, tend à changer de décennie en décennie. C’est le fruit d’une connaissance croissante de l’histoire de l’art japonais, d’abord au Japon même, puis, parfois avec décalage, dans les sociétés occidentales ; tandis que le commerce international d’objets d’art ancien et contemporain, lui, reste important, mais change également au cours de la période. Or, ces processus historiques de connaissance croissante du « Japon artistique », pour reprendre un titre célèbre de Siegfried Bing, se déroulent en Occident de façon différenciée selon les événements et les contextes : expositions universelles, filières commerciales, acquisitions privées devenant collections publiques… Quels sont les facteurs historiques derrière ces phénomènes locaux, ces collections et ces filières d’objets ? En quoi leur genèse différenciée reflète-t-elle des réalités diverses du monde de l’art au Japon ?Étudier de tels processus d’échange et de constitution de collections d’objets est important pour saisir l’évolution des échelles de valeurs artistiques, donc l’image même de la culture du Japon, non seulement en Occident, mais au Japon même. En effet, cette évolution reflète l’image changeante, au Japon et parmi les Japonais du début du vingtième siècle, de la culture nationale elle-même. C’est pourquoi l’accent est particulièrement mis sur les facteurs historiques du côté japonais.La journée d’étude vise à contribuer aux travaux sur cette question, par le biais d’exposés portant sur des cas ponctuels, mais significatifs.Programme9h30 : Accueil des participants10h : Présentation de la journée : Arthur Mitteau (INALCO-CEJ, EHESS-CRJ)Collection, conservation et exposition des arts japonais en Occident sous Meiji : facteurs historiques et échelles de valeurModération : Christophe Marquet (INALCO-CEJ)10h15 : Hayashi Kumiko (JSPS, EHESS-CRJ)L’ancienne collection du Louvre, l’autre source du fonds japonais de Guimet. Création et évolutions (1893-1912).11h : Arthur Mitteau (INALCO-CEJ, EHESS-CRJ)Goûts classiques, goûts méconnus : logique et surprises de la constitution de la collection de peinture japonaise Fenollosa-Weld du Musée des Beaux-Arts Boston.11h45 : Coralie Legroux (Université Paris IV-Sorbonne, restauratrice du patrimoine habilitée auprès des musées de France)Exposer, encadrer et restaurer une peinture hors-cadre : les contraintes et les aspects matériels de l’exposition d’un kakemono en France au temps du japonisme.12h30 : DéjeunerÉvolution du commerce de l’art, évolution du regard au Japon, de Bakumatsu à MeijiModération : Midori Hirose (Université Paris Diderot-CRCAO)14h30 : Nishii Akane (EHESS-CRJ)Quel « Japon artistique » exporter ? Les hommes et les débats au Japon autour du commerce au départ de Yokohama, des industriels régionaux à la Société de l’Étang du Dragon.15h15 : Léa Saint-Raymond (Université Paris X-Nanterre-HAR)Le Japon à l’épreuve des enchères : étude statistique des ventes aux enchères publiques, 1860- 1900.16h-17h : Discussion finaleRéservation : arthur.mitteau@inalco.fr

Lire la suite

Plus d'actualités

CRJ-EHESS 

54 boulevard Raspail 75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 09

105 boulevard Raspail 75006 Paris 
Tél. : +33 (0)1 53 10 54 07