Membres | Jeunes chercheurs associés

Noémi Godefroy

Jeune chercheuse associée

Coordonnées professionnelles

noemi.godefroy[at]gmail.com

Page personnelle

Fonctions actuelles (2015-2016)

Enseignante à l’Institut National des Langues et des Civilisations Orientales (INALCO). Post doctorante au CEJ (Centre d’Études Japonaises), à l’INALCO.

Chercheuse associée au CCJ (Centre Chine, Corée, Japon) – UMR 8173 (CNRS), EHESS.

Diprômes universitaires

2013

Doctorat en Histoire, sociétés et civilisations, à l’INALCO, au CEJ (Centre d’Études Japonaises) - École doctorale n°265 Langues, littératures et sociétés du monde.
Thèse intitulée « Autour de la question de l’île d’Ezo : évolutions des rapports de domination septentrionale et des relations avec l’étranger au Japon, des origines au 19ème siècle » (sous la direction de François Macé), soutenue le 23 novembre 2013 (Jury composé d’Augustin Berque, Annick Horiuchi, François Macé et Pierre-François Souyri).

Qualifiée en Section 15 du CNU.

2007

Master 2 de Langues, Littératures et Civilisations Étrangères (LLCE)- Mention japonais (INALCO). Mémoire intitulé « Aux origines de l’annexion de Hokkaidô, la mise en place de la Mission au Défrichement (1869-72) », sous la direction de François Macé.

2004

Maîtrise de LLCE-Mention japonais (INALCO), intitulée « L’acculturation des Ainu pendant l’ère Meiji (1868-1912) », sous la direction de François Macé.

2002

Licence de LLCE- Mention japonais et Français Langue Etrangère (FLE). (INALCO)

2001

Diplôme Unilingue de Langues et de Civilisations Etrangères (DULCO) de langue et de culture japonaises (INALCO).

Recherche

Allocations, bourses & prix

2014-2015

Postdoctoral Fellow au Edwin O. Reischauer Institute of Japanese Studies, Université de Harvard.

Projet de recherche «Graines d’empire– Un proto-colonialisme japonais à Ezo (1798- 1808) ? »

2014

Lauréate du 31ème Prix Shibusawa-Claudel

2010

Lauréate de la Bourse Toshiba (TIFO Toshiba International Foundation). (Déclinée pour cause d’incompatibilité professionnelle)

2008-2009

Bourse de Recherche dans le cadre du Collège Doctoral franco-japonais à l’Université de Tōkyō. (Sous l’égide des professeurs KOMORI Yōichi et KIBATA Yōichi)

2008

Lauréate de la Bourse Lavoisier de la Direction générale de la Coopération internationale et du Développement du MAE. (Déclinée au profit de la bourse du Collège doctoral).

2007-2010

Allocation de recherche doctorale au titre du CEJ.

2004-2006

Bourse de recherche du Ministère de l’Éducation japonais à la Tōkyō University of Foreign Studies (TUFS). (Sous l’égide du professeur YONETANI Masafumi)

Communications individuelles

2016 (à venir)

« La découverte de la Russie par le Japon (1771-1792) » Communication dans le cadre du séminaire bimensuel « Sciences et Savoirs de l’Asie orientale dans la mondialisation (XVIe-XXe siècles) » (EHESS – CECMC, Centre d'Études sur la Chine Moderne et Contemporaine)

«Les ‘Humbles paroles’ et les ‘Avertissements’ d'Ōhara Sakingo - Les réflexions d'un maître- peintre sur la gestion d'Ezo (Hokkaidō) et les rapports avec l'étranger à la fin du 18ème siècle (1795-1797)»

Communication dans le cadre du séminaire bimensuel « Histoire du Japon moderne et contemporain : permanences et ruptures » (EHESS – CRJ, Centre de Recherche sur le Japon) (prévue le 18 février)

« Normes imposées, normes revendiquées ? - Constructions et enjeux autour de l’autochtonie aïnoue au Japon (1868-2008) » Communication dans le cadre du séminaire mensuel « Normes, gouvernances et circulations en Asie » (Université Paris Diderot - CESSMA, Centre d’Études en Sciences Sociales sur les Mondes Africains, Américains et Asiatiques) (prévue le 21 janvier)

2015

« Domination et dépendance – L’évolution du statut des chefs aïnous à Ezo » Communication dans le cadre de la journée d’étude « Statuts et identités dans les sociétés pré-modernes en Asie (XVIIe – XIXe siècles) » (Université Paris Diderot – CRCAO, Centre de Recherche sur les Civilisations de l’Asie Orientale)

« Autour du monde aïnou – Réseaux culturels, économiques & diplomatiques (XVIIe-XIXe) » Communication individuelle au CCJ (Centre Chine, Corée, Japon, EHESS).

« La minorité autochtone aïnoue au Japon » Communication à la Maison de la Culture du Japon à Paris.

« Le périple de Maurice Beniowski au Japon en 1771, à la lumière des sources françaises et occidentales » Communication à la Maison Franco-Japonaise de Tōkyō.

2014

« The Count who cried ‘Wolf !’ – Benyowsky’s Warning and the Japanese Discovery of Russia » Communication au Japan Forum de l’Institut Reischauer d’Études Japonaises à l’Université de Harvard

« Aux marges septentrionales du Japon, histoire et archéologie des Aïnous » Chercheuse invitée à l’émission « Le Salon noir », animée par Vincent Charpentier sur France Culture. (Date d’antenne : le mardi 8 avril 2014. Disponible sur le site de l’INRAP, Institut National de Recherches en Archéologie Préventive. http://www.inrap.fr/archeologie- preventive/Ressources/p-17928-Aux-marges-septentrionales-du-Japon-histoire-et-archeologie- des-Ainous.htm).

2013

« Les enjeux des contacts nippo-russes dans les réflexions relatives au statut de l’île d’Ezo » Animation d’une séance du séminaire de Master 2 «Société et culture du Japon pré- moderne : approche textuelle » (Université Paris Diderot, UFR LCAO). 

Conférences - Organisation de panels 

2016 (à venir)

Coorganisatrice du panel « The Mist-Covered Borderland – Early Modern Ainu-Japanese- Russian Relations in Ezo » (Congrès annuel de l’Association for Asian Studies (AAS), Seattle, 31 mars- 3 avril 2016).

2015

Organisatrice et responsable du panel « Pre-Meiji modernity – Kinsei Japan in transition » au Early Modern Japan Network (Congrès annuel de l’Association for Asian Studies (AAS), Chicago, 25-29 mars 2015).

2014

Organisatrice du panel « Perceptions, catégorisations et trajectoires adaptatives des minorités dans le Japon des 20ème et 21ème siècles » au 11ème Colloque de la SFEJ (Paris, 12-13 décembre 2014)

Conférences– Communications dans le cadre de panels

2016 (à venir)

« Otters, Herring and Sake: Ainu-Japanese-Russian Relations and the Kunashiri-Menashi Uprising of 1789 ».

Communication au Congrès annuel de l’Association for Asian Studies (AAS) dans le cadre du panel « The Mist-Covered Borderland – Early Modern Ainu-Japanese-Russian Relations in Ezo ».

2015

« Protecting the ‘Northern Gate’ - Changing paradigms in foreign relations and the inception of Japanese geostrategic debates (1770s-1800s) »

Communication au Early Modern Japan Network Meeting en marge du congrès annuel de l’AAS, dans le cadre du panel « Pre-Meiji modernity – Kinsei Japan in transition ».

2013

Discussant à la première rencontre du Early Modern Japan Network Europe, organisée par le Centre de Recherches sur les Civilisations de l'Asie Orientale (CRCAO), l'Université Denis-Diderot, le CEEJA et l'Université de Strasbourg.

2011

« The road from Ainu barbarian to Japanese primitive: A brief summary of Japanese-Ainu relations in a historical perspective ».
Communication à la 3ème Conférence Internationale du CAAS, à la School of Oriental and African Studies (SOAS).

« Deconstructing and Reconstructing Ainu Identity. From assimilation to recognition 1868- 2008 ».
Communication à la 13ème Conférence Internationale de l’EAJS (European Association for Japanese Studies) à l’Université de Tallinn (Estonie).

« The case if Japan’s indigenous people, the Ainu: a unique example of marginalization and discrimination through tentative assimilation, followed by a fight for recognition, 1868- 2008 ».
Communication à l’atelier de recherche interdisciplinaire «The Making and Unmaking of Problematic Social Groups – struggles over classification and identity in 20th century Japan » (sous l’égide de Mary Picone (EHESS), et Glenda Roberts (WASEDA University)).

« The Ainu assimilation policies during the Meiji period and the acculturation of Hokkaidō’s indigenous people ».

Communication au 1er symposium organisé par le Centre d’Études Japonaises de l’Université de Bucarest (voir liste de publications à paraître), avec la participation de SHIMMEN Mitsuhiro (Musée National d’Ethnologie d’Ōsaka).

2010

明治時代におけるアイヌ同化政策とアカルチュレーション (L’acculturation des Aïnous et les mesures d’assimilation à l’époque Meiji).
Communication aux journées « Échanges intellectuels Japon-Alsace : Meiji II », organisées par le CEEJA (Centre Européen d’Études Japonaises d’Alsace), la Japan Foundation et l’Université de Strasbourg, sous l’égide du professeur MIKURIYA Takashi, professeur émérite de la Tōkyō Metropolitan University.

Publications

Publications dans des revues & ouvrages à comité de lecture

(À paraître) 

« D’ ‘anciens indigènes’ à nouveaux autochtones –Évolution des enjeux de l’autochtonie aïnoue (1878-2008) », chapitre de l’ouvrage collectif Dynamiques du Japon contemporain – Marges et recomposition des normes, édité par Jean-Michel BUTEL sous l’égide du groupe « Populations japonaises – Évolutions et perspectives contemporaines », aux éditions du CNRS.

(Sous contrat) 

« Pax Tokugawa ? Japanese-Ainu conflicts in early modern Japan », chapitre de l’ouvrage collectif The Tokugawa World, sous la direction de Gary Leupp, aux éditions Routeledge. (Parution prévue en 2017)

2013

北の零年 « Kita no zero nen : Hokkaidō, An Zéro – Origines et mise en place d’une transition coloniale originale (1869-1872) », Cipango - Cahier d’Études japonaises, n°18, ‘Le Japon et le fait colonial’, p.105-134.
(http://cipango.revues.org/1517)

Actes de colloques

2012

« The road from Ainu barbarian to Japanese primitive: A brief summary of Japanese-Ainu relations in a historical perspective », Proceedings from the 3rd Consortium for Asian and African Studies (CAAS) «Making a difference: representing/constructing the other in Asian/African Media, Cinema and languages », 16-18 February 2012, Tōkyō, OFIAS at the Tōkyō University of Foreign Studies, p.201-212. (http://ofias.jp/caas/activities/proceedings_soas.html).

2010

明治時代におけるアイヌ同化政策とアカルチュレーション (L’acculturation des Aïnous et les mesures d’assimilation à l’époque Meiji), Actes des journées « Échanges intellectuels Japon-Alsace : Meiji II ». (http://www.jpf.go.jp/j/intel/exchange/organize/ceeja/report/09_10/pdf/09_10_02.pdf)

 

(À  paraître) 

« The Ainu assimilation policies during the Meiji period and the acculturation of Hokkaidō’s indigenous people », Actes du 1er symposium organisé par le Centre d’Études Japonaises de l’Université de Bucarest « Linguistic and Cultural Identity in Japan ».

Traductions

2008

Traduction anglais-français de l’article de John Breen « Le traumatisme du Pacifique : le sanctuaire du Yasukuni et sa vision de la guerre » dans Cipango –Cahier d’Études japonaises, n°15, p.65-77. (http://cipango.revues.org/105)

 

(À paraître) Traductions japonais-français de deux articles :

地震の神話と地震の記憶ー奈良平安時代の地震にふれて « Mythes et mémoire de séismes – A propos des séismes des époques de Nara et Heian » (Hotate Michihisa). 低線量被ばく問題を考える-ひとりの福島県民、そしてエネルギー経済学者として « À propos du problème de l’exposition à de faibles doses d’irradiation -Le point de vue d’un habitant de la préfecture de Fukushima, économiste énergétique » (Ishida Hazuki).

Actes du colloque «Après le désastre - Réponses commémoratives et culturelles» (Université de Toulouse –le Mirail et Université de Tōkyō) 

Activités de recherche – Projets & Affiliations

Membre du projet ‘Traduction du Yume no shiro 夢の代 (En guise de rêve) de Yamagata Bantō’ de l’axe Corpus fondamentaux – interpréter et traduire du CEJ (Centre d’Études Japonaises), du groupe « Populations Japonaises - Évolutions et perspectives contemporaines » (Projet Émergences de la Mairie de Paris) de l’axe La fabrique du contemporain – dynamiques sociales et culturelles au CEJ (Centre d’Études Japonaises).

Membre de l’AAS (Association for Asian Studies), de la SFEJ (Société Française des Études Japonaises), de l’EAJS (European Association for Japanese Studies), des Reischauer Institute Associates (Harvard), et des réseaux Early Modern Japan & Early Modern Japan Europe. 

 

 

 

 

 

 

 

 

EHESS
CNRS
UMR 8173 Chine Corée Japon

flux rss  Actualités

Le saké contrefait à l’époque d’Edo

Conférence - Lundi 12 juin 2017 - 16:00Conférence de Reiji IWABUCHI, Professeur à l’Université féminine du Gakushûin, professeur rattaché au Centre de recherches sur le Japon en 2017. Conférence en japonais sans traduction.江戸の「贋酒」商品のブランド化と偽物の出現は、世界共通の超時代的な現象であるが、時代や地域を限定することで、偽商品を通して当該社会の一端を描き出すことが可能ではなかろうか。とくに、商標権確立以前の前近代にあっては、公権力の保護はなかったため、民間社会の中で対策が講じられたと考えられる。日本の江戸時代における偽商品については、すでに出版物の重板をめぐる仲間の統制や、薬の商標の模倣・盗用に対する「商標・商号権」保護の獲得過程が明らかにされている。本講演では、商標と生産者や内容が異なる「贋酒」をとりあげ、生産地と消費地の双方の状況をみながら、その生産と流通の実態を検討する。さらに、近代化の中で明治17(1884)年に制定・施行された商標登録制度(商標条例)との相克についてもふれてみたい。L’apparition des marques et de contrefaçons est un phénomène universel qui dépasse les frontières et les époques. Mais en se limitant à une aire géographique et à une époque particulière, ne pourrait-on pas apporter un éclairage sur une société donnée à travers ses contrefaçons ? Tout particulièrement, à une époque où le droit des marques n’existait pas, l’absence de protection de la part des pouvoirs publics a pu conduire les acteurs de l’économie à adopter des mesures d’auto-régulation.En ce qui concerne les articles contrefaits dans le Japon de l’époque d’Edo, l’auto-régulation des droits de réimpression d’ouvrages au sein des corporations de libraires est bien attestée, ainsi que des processus visant à la protection des marques ou des dénominations d’articles face à des manoeuvres d’usurpation ou d’imitation de marques de médicaments. On s’intéressera dans cette conférence à des cas de « saké contrefait » où un décalage est attesté entre la marque, le producteur d’une part, et le contenu d’autre part. En examinant les terrains de la production et de la consommation, on réfléchira sur la situation réelle de la production et de la distribution. On évoquera également la manière dont s’est déroulée la transition vers la modernité de Meiji, avec l’instauration et l’application du système d’enregistrement des marques en 1884.  (...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRJ-EHESS 

54 boulevard Raspail 75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 09

105 boulevard Raspail 75006 Paris 
Tél. : +33 (0)1 53 10 54 07