Actualités

Endô Shûsaku reads Frantz Fanon: Deimperialization Meets Decolonization

Conférence - Jeudi 17 mai 2018 - 11:00Conférence de Christopher L. HILL, Professeur à l'Université de Michigan, dans le cadre du séminaire collectif du Centre Japon, le 17 mai 2018.AbstractThe Japanese novelist Endô Shûsaku and the Martiniquan anticolonial theorist and activist Frantz Fanon each studied in Lyon in the early 1950s. Endô's stories and essays from the time show that he was reading the then-obscure Fanon closely. While it is unclear how Endô encountered Fanon, the use he made of Fanon's work shows them examining the collapse of empires from asymmetrical positions, with Fanon writing about the struggle against European colonialism and Endô about the de-imperialization of Japan by countries struggling to maintain control of their own imperium. The encounter between Endô and Fanon illustrates not only unexamined connections in the history of imperialism but also the possibility of creating new transnational histories that deepen our understanding of a heterogeneous, polycentric world.  

Lire la suite

Globe-Trotting and Nation-Building: A Sino-Japanese War Correspondent’s View, 1894-95

Conférence - Jeudi 03 mai 2018 - 12:00Catherine L. Phipps, Professeur à l’Université de Memphis, professeur invitée à l’EHESS au mois de mai 2018, donnera une conférence dans le cadre du séminaire collectif du Centre Japon le 3 mai 2018.Catherine L. Phipps est notamment l’auteur de l’ouvrage « Empires on the Waterfront: Japan’s Ports and Power, 1858-1899 » (Harvard University Asia Center, 2015).AbstractKawata Masazō lived an extraordinary life as an adventurer, a war correspondent, and perhaps a government spy in the late-nineteenth century. Kawata was able to move across the Pacific world—from Moji to the Ogasawara Islands, from the Arctic to the Americas, and from Korea to China to Siberia—with ease, finding employment as needed, meeting famous individuals, interviewing generals, fighting in and reporting on wars, and tapping into significant global events and phenomena. Through reports of his experiences, I examine two things. First, what Kawata’s globe-trotting can tell us about spatial, social, and economic mobility within two decades of the Meiji Restoration. Second, how Kawata understood his Japanese national identity in direct relation to the people and places he encountered. Further, since he believed in a progressive world order and supported revolutionary ideals and action to launch more democratic, modern societies, Kawata’s unusual life exposes the complexities of this formative era of globalization, nationalism, and imperialism.

Lire la suite

La discrimination à l’encontre des burakumin dans le Japon contemporain

Conférence - Jeudi 05 avril 2018 - 11:00Conférence de Caroline Taïeb (EHESS) dans le cadre du séminaire collectif du Centre de recherches sur le Japon, le 5 avril 2018.Depuis les années 1980, aucune recherche en français n’a été faite sur la discrimination à l’encontre des burakumin qui perdure aujourd’hui encore au sein de la société japonaise. Toutefois, même si elle reste relativement méconnue, plusieurs sociologues français y font référence dans leurs travaux. Car, bien que cette discrimination puise son origine dans l’histoire du Japon, les mécanismes d’exclusion et de ségrégation qu’elle mobilise sont semblables à ceux existant vis-à-vis d’autres groupes minoritaires.À travers les résultats d’une enquête quantitative et de deux enquêtes qualitatives menées auprès des non-burakumin et des burakumin au Japon entre 2012-2014 et 2015-2017, nous expliquerons les raisons qui conduisent la discrimination à se maintenir. C’est pourquoi, cette intervention s’articulera autour de deux thèmes : la discrimination dans le mariage, qui reste l’une des expressions les plus tenaces de ce rejet de l’autre malgré les mesures mises en place par le gouvernement japonais. Puis dans un second temps, nous verrons quelles sont les représentations des non-burakumin à l’encontre des burakumin qui contribuent à renforcer les frontières entre les deux groupes. Ainsi, cela nous permettra de comprendre comment l’évitement des buraku et de ses habitants se perpétue de façon insidieuse malgré l’abolition, depuis plus de 150 ans, d’un système statutaire mis en place durant l’époque d’Edo (1600-1868).  

Lire la suite

Les vassaux de la ville de Hagi

Conférence - Jeudi 01 mars 2018 - 11:00Morishita Tôru, Professeur à l'Université de Yamaguchi, donnera une conférence dans le cadre du sémainire collectif du Centre de recherches sur le Japon le 1er mars 2018. Cette conférence aura lieu en japonais avec traduction.M. Morishita est un spécialiste de l'histoire sociale du Japon des Tokugawa, et l'un des auteurs du dossier "Mibun". Penser les statuts sociaux du Japon prémoderne d'un numéro récent de la revue Histoire, Economie & Société.Les cités castrales (jôkamachi), qui constituaient l’armature urbaine du Japon de l’époque d’Edo, furent conçues pour rassembler les vassaux au pied du château de leur seigneur. Une grande partie de la superficie de la ville de Hagi, dont le site avait été d’ailleurs choisi pour des motifs militaires, était donc occupée par des demeures de guerriers, même si dès l’origine, tous ne purent pas être dotés de terrain par leur seigneur. La cité de Hagi reflétait donc dans son espace même, l’organisation vassalique de la maison seigneuriale des Môri et ses évolutions. Nous montrerons que tout en reprenant la structure générale des cités castrales, cette ville recelait aussi quelques particularités, comme la possibilité pour les guerriers de vendre leurs terrains, et que l’analyse des modes d’habitat nous en apprend aussi beaucoup sur les changements qui affectèrent la condition guerrière. 

Lire la suite

La socialisation à l'amour et à la sexualité chez les écoliers japonais

Conférence - Jeudi 15 février 2018 - 11:00Conférence d'Aline Henninger (INALCO/CEJ) dans le cadre du séminaire collectif du Centre de recherches sur le Japon, le 15 février 2018.Malgré les travaux récents de différents sociologues japonais ou les études nationales de l’Association japonaises pour la recherche sur l’éducation sexuelle (JASE) les enquêtes qualitatives sur la socialisation à la sexualité des jeunes enfants et préadolescents demeurent rares. Les protocoles d’enquêtes utilisés lors de mon travail de doctorat portant sur la socialisation de genre à l’école élémentaire au Japon apportent plusieurs données actualisées sur ce sujet précis. Lors d’un travail de terrain de 5 mois dans quatre écoles (d’octobre 2013 à juin 2014), j’ai préféré considérer l’observation participante comme réellement participante, comme la pratiquent et la conseillent notamment les anthropologues anglo-saxons spécialistes de l’enfance. De ce fait, lors des entretiens et lors du terrain, les écoliers ont évoqué eux-mêmes les moments où ils sont confrontés pour la première fois à l’amour et à la sexualité.L’objectif de cette présentation est de comprendre comment les représentations genrées, androcentrées et hétéronormées se produisent, et par quels processus les enfants les intériorisent. Autrement dit, comment les écoliers japonais se représentent et vivent la sexualité (comprise au sens large, de l’affectivité à l’amour, et de l’éducation sexuelle à la sexualité génitale) ? Pourquoi la sexualité constitue un enjeu pour les écoliers japonais ? Comment le marquage précoce des normes consacre l’hétérosexualité comme un régime de genre obligatoire ? Quel est le rôle des groupes de pairs lors de la socialisation à l’amour et à la sexualité ?Je montrerai dans quelle mesure le rôle des pairs et des médias sont déterminants pour cette socialisation. D’une part, toute tentative de transgression des normes touchant à la sexualité est fortement critiquée par les enfants, qui s’érigent comme les gardiens de l’ordre moral. Cette participation active des enfants dans l’imposition de l’unique hétérosexualité est d’autant plus remarquable que ces derniers déconstruisent sans cesse et rejettent également les normes de genre dans les autres domaines de la socialisation de genre. D’autre part, les représentations de la sexualité sont tributaires de celles de l’homosexualité, notamment masculine. Les images et les représentations caricaturales des personnes queer à la télévision influencent énormément les représentations de l’homosexualité chez les écoliers, qui en viennent à associer une apparence féminine à une virilité défaillante, alors synonyme d’homosexualité masculine, repoussoir ultime des représentations d’une (hétéro)sexualité « normale ».

Lire la suite

Faire carrière dans la presse quotidienne japonaise, un regard sociologique

Conférence - Jeudi 01 février 2018 - 11:00Conférence de César CASTELLVI (EHESS / Paris-Diderot) dans le cadre du séminaire collectif du Centre Japon, le 1er février 2018.Au regard des bouleversements que connait l’industrie de la presse en France ou aux États-Unis, la situation des entreprises de presse japonaises peut paraitre enviable. La presse quotidienne a jusqu’à présent été quasiment épargnée par les faillites de journaux et les licenciements massifs de reporters. Pour l’instant, la structuration de cette activité professionnelle autour d’une logique d’entreprise forte a réussi à protéger ses principaux acteurs d’une crise dont les nuages se font pourtant de plus en plus menaçants.Un regard plus fin sur le cheminement des carrières des reporters et sur les pratiques au travail révèle pourtant que le modèle du reporter salarié a changé depuis ces vingt dernières années. Ces changements trouvent leur origine dans les deux mouvements que sont le déclin du lectorat et les transformations qu’a connu le marché du travail japonais depuis le milieu des années 1990.Les conséquences de ces deux mouvements sur le recrutement, la formation et la mobilité professionnelle, ainsi que sur certaines pratiques éditoriales, sont aux cœurs de notre travail de thèse dont nous présenterons les principaux résultats.A partir de matériaux provenant d’observations et d’entretiens menés lors d’une enquête de terrain au Japon entre 2013 et 2016, cette communication se déroulera en trois temps : On commencera par décrire la logique organisationnelle qui structure le journalisme de presse. Ensuite, on mettra en avant la manière dont cette logique a évolué en se focalisant sur deux objets : la généralisation de la visibilité par l’intermédiaire de la signature des journalistes et le déclin du prestige d’un segment professionnel particulier, les fait-diversiers chargés de couvrir les affaires criminelles. 

Lire la suite

Rendez-vous du Japon contemporain de l’EHESS

Rencontre - Vendredi 19 janvier 2018 - 14:00À partir de 2018, le Centre de recherches sur le Japon propose une série de rencontres mensuelles dont le but est d'explorer les enjeux du renouvellement de la recherche sur le Japon contemporain. L’objectif est de faire connaitre les dynamiques intellectuelles qui participent à la reconfiguration du champ des études sur ce pays.Dans sa première édition, cette initiative est vue comme un lieu de présentation de travaux en cours réalisés par la nouvelle génération des chercheurs travaillant sur le Japon à l’EHESS. Elle a pour vocation à devenir un moment de débat sur les aspects méthodologiques et théoriques pour contribuer à une meilleure compréhension de l’expérience nippone et, au-delà, à l’avancement des sciences sociales autour des questions du rapport de la société au projet de la modernité, de l'expérience de la rupture historique, du déclin économique, de la crise environnementale, et de l'expérience post-industrielle.Ces rencontres ont également pour ambition d’être un lieu de sociabilité et d’échanges transdisciplinaires (histoire contemporaine, sociologie et anthropologie), permettant en outre le déploiement de démarches critiques autour des formes de normativité et de spécificité de la société moderne japonaise dans un contexte global. La recherche au CRJ s’efforce d’être à la hauteur de ce défi qui réclame aujourd’hui de nouveaux investissements intellectuels.Les séances s’adressent aussi bien aux spécialistes de l’Asie qu’aux chercheurs travaillant sur des sujets similaires dans d’autres aires géographiques et intéressés par la situation japonaise dans une perspective comparative.Programme19 janvier TOKUMITSU Naoko : « Prévenir l’insécurité : entre surveillance du quartier et quête de reconnaissance des acteurs sociaux »16 février NISHII Akane : « L’art et la surveillance de l’achat des étrangers, 1859-1861 »16 mars INOUE Masatoshi : « Histoire contemporaine de l’exportation des centrales nucléaires du Japon, 2000-2016 »18 mai CASTELLVI César : « Être membre du club : comment les reporters de presse japonais ont fermé leur marché du travail »15 juin NOSAKA Shiori : « Laboratoire d’une modernisation : l’histoire de la bactériologie médicale au Japon, 1880-1931 »

Lire la suite

EHESS
CNRS
UMR 8173 Chine Corée Japon

flux rss  Actualités

EnviroTech Histories of Modern East Asia

Journée(s) d'étude - Jeudi 14 juin 2018 - 09:30Workshop international organisé par Aleksandra Kobiljski (CRJ-CCJ/EHESS) et Delphine Spicq (CECMC-CCJ/EHESS) en collaboration avec Sara Pritchard (Co (...)

Lire la suite

Japan’s Modern Castles: Reclaiming the Past and Proclaiming the Future

Conférence - Mercredi 13 juin 2018 - 11:00Le Centre de recherches sur le Japon accueillera Ran Zwigenberg, Professeur à l’Université de Pennsylvania State, pour une conférence exceptionnelle intit (...)

Lire la suite

Minakai: An Ōmi Merchant’s Emporium at the Nexus of Imperial Asia and Immigrant America

Séance spéciale de séminaire - Jeudi 07 juin 2018 - 11:00Conférence de UCHIDA Jun, Professeure à l’Université de Stanford, professeure invitée à l'EHESS en juin 2018, dans le cadre du séminaire co (...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRJ-EHESS
54 boulevard Raspail 75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 51

Bibliothèque
105 boulevard Raspail 75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 53 10 54 07