Publications | 2017

Fantômes dans l'Extrême-Orient d'hier et d'aujourd'hui

Fantômes dans l'Extrême-Orient d'hier et d'aujourd'hui

tome 2

Collectif
Marie Laureillard, Vincent Durand-Dastés [dir.]
Paris,  Presses de l’Inalco, AsieS, , 453 p.

Mary Picone "Haunted Sites: Where to Visit Ghosts According to Written or Filmed Collections of Personal Experiences" pp. 232-243.

In Japan those who wanted to avoid the uncanny or, conversely, decided to prove their courage by visiting haunted sites could track down ghosts at their homes thanks to collections of local legends or to guides such as the Nihon kaiki meishō annai (Guide to famous eerie places of Japan). Books of this type still sell but DVD documentary collections such as Nihon onnen chizu (Map of Evil in Japan or video reportage posted on Internet are now the most common way of interacting with ghosts.

Instead of looking at the illustrations included in earlier works of supernatural reference today's fans of appartitions prefer to vizualize spirits 'objectively' through a camera or set off, weighed down by a series of instruments, to capture the immaterial for themselves.


ISBN : 9782858312528 (électronique)
Fiche éditeur : http://books.openedition.org/pressesinalco/1956#text
EHESS
CNRS
UMR 8173 Chine Corée Japon

flux rss  Actualités

Rendez-vous du Japon contemporain de l’EHESS

Rencontre - Vendredi 19 janvier 2018 - 14:00À partir de 2018, le Centre de recherches sur le Japon propose une série de rencontres mensuelles dont le but est d'explorer les enjeux du renouvellement de la recherche sur le Japon contemporain. L’objectif est de faire connaitre les dynamiques intellectuelles qui participent à la reconfiguration du champ des études sur ce pays.Dans sa première édition, cette initiative est vue comme un lieu de présentation de travaux en cours réalisés par la nouvelle génération des chercheurs travaillant sur le Japon à l’EHESS. Elle a pour vocation à devenir un moment de débat sur les aspects méthodologiques et théoriques pour contribuer à une meilleure compréhension de l’expérience nippone et, au-delà, à l’avancement des sciences sociales autour des questions du rapport de la société au projet de la modernité, de l'expérience de la rupture historique, du déclin économique, de la crise environnementale, et de l'expérience post-industrielle.Ces rencontres ont également pour ambition d’être un lieu de sociabilité et d’échanges transdisciplinaires (histoire contemporaine, sociologie et anthropologie), permettant en outre le déploiement de démarches critiques autour des formes de normativité et de spécificité de la société moderne japonaise dans un contexte global. La recherche au CRJ s’efforce d’être à la hauteur de ce défi qui réclame aujourd’hui de nouveaux investissements intellectuels.Les séances s’adressent aussi bien aux spécialistes de l’Asie qu’aux chercheurs travaillant sur des sujets similaires dans d’autres aires géographiques et intéressés par la situation japonaise dans une perspective comparative.Programme19 janvier TOKUMITSU Naoko : « Prévenir l’insécurité : entre surveillance du quartier et quête de reconnaissance des acteurs sociaux »16 février NISHII Akane : « L’art et la surveillance de l’achat des étrangers, 1859-1861 »16 mars INOUE Masatoshi : « Histoire contemporaine de l’exportation des centrales nucléaires du Japon, 2000-2016 »18 mai CASTELLVI César : « Être membre du club : comment les reporters de presse japonais ont fermé leur marché du travail »15 juin NOSAKA Shiori : « Laboratoire d’une modernisation : l’histoire de la bactériologie médicale au Japon, 1880-1931 »

Lire la suite

Plus d'actualités

CRJ-EHESS
54 boulevard Raspail 75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 51

Bibliothèque
105 boulevard Raspail 75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 53 10 54 07